Les BTS

afenucL’AFENUC (Association Française des Etablissements scolaires préparant des formations du Nucléaire) a pour but de devenir un partenaire privilégié pour peser et être source de proposition dans les évolutions de la filière.


Elle permet de mutualiser des besoins mais également des ressources et de les mettre à disposition des différents acteurs de la formation du nucléaire.

Objectifs :

  • Recenser avec précision les acteurs de l’Éducation nationale impliqués,
  • Mettre en place des outils de communication,
  • Participer à l’Évolution des référentiels de formations et des plateaux techniques « chantiers écoles »,
  • Appréhender les spécificités des formations : PFMP et stages, visites médicales et habilitations,
  • Recenser et mutualiser les modalités des partenariats spécifiques,
  • Partager des ressources et mutualiser des pratiques,
  • Constituer un vivier de ressources humaines,
  • Étudier les types de formation « apprentissage-mixité des publics »,
  • Renforcer les relations avec EDF et les différents interlocuteurs (COPSAR, PEREN,Nuclear Valley)

Contact : afenuc@gmail.com

 


 

marine

Partenariat entre la Marine Nationale et les établissements proposant des BTS environnement nucléaire. Ce partenariat ne concerne que certains établissements proposant le BTS environnement nucléaire (EN).


Depuis 2016, la Marine Nationale et les établissements scolaires travaillent main dans la main pour la formation de futurs sous-mariniers issus du BTS « Environnement nucléaire ». A l’issue de leur formation, la Marine propose à certains étudiants de cette formation d’intégrer ses rangs, avec un contrat d’officier marinier, pour travailler à bord des sous-marins nucléaires. Ils navigueront sur les sous-marins nucléaires lanceurs d’engins (SNLE), basés à Brest, ou sur les sous-marins nucléaires d’attaques (SNA), stationnés à Toulon. En fin de première année, s’ils souhaitent réaliser cet objectif, les élèves du BTS EN doivent suivre une préparation militaire de deux à trois semaines. Chaque année, ce sont une quinzaine d’élèves dans cinq établissements en France qui bénéficient de ce partenariat.

 

1. Recrutement des élèves

Début septembre, le bureau « marine » du centre d’information et de recrutement des forces armées (CIRFA) sensibilise les élèves inscrits en BTS sur le partenariat marine ; les candidatures sont ensuite examinés au cours du mois de novembre par une commission mixte « marine nationale / Education nationale ». Cette commission a pour but de sélectionner les candidats répondant au profil recherché par la marine nationale.

 

2. Suivi des élèves

Pendant l’année scolaire en cours, la progression des élèves retenus est suivie par un référent du bureau « marine » du CIRFA. Celui-ci réalise un bilan annuel avec chaque élève.

 

3. Formation spécifique « Marine »

Sur les deux années du cycle du brevet de technicien supérieur, la scolarité propre au partenariat se décline ainsi :

— 1ère année de BTS :

  • suivi conjoint de la scolarité par l’équipe pédagogique et les représentants du service de recrutement de la marine (SRM)
  • informations, entretiens personnalisés par un conseiller en recrutement ;
  • dans la mesure du possible, un stage de 2 semaines dans une unité, durant les vacances de février ou d’avril, afin de découvrir l’univers de la marine nationale ;
  • si possible, un « job d’été » en tant que réserviste opérationnel (en fonction de la disponibilité).

— 2ème année de BTS :

  • suivi conjoint de la scolarité par l’équipe pédagogique et les représentants du SRM ;
  • informations, entretiens personnalisés par un conseiller en recrutement ;
  • Deux à trois heures par semestre sont consacrées à l’enseignement de connaissances techniques spécifiques à la marine nationale (dotation horaire spécifique), délivrées par un conseiller du CIRFA.
  • Des visites de bâtiments de la marine sont organisées pour les élèves lors des escales de bâtiments dans la région.

 

4. Engagement dans la Marine

A l’issue du dernier conseil de classe, les dossiers des élèves intégrés à ce partenariat sont transmis au SRM afin de passer en commission d’admission.