Université Paris-Sud

UN ACTEUR MAJEUR DE L’EDUCATION SUPÉRIEURE ET DE LA RECHERCHE

L’université Paris-Sud est une université prestigieuse et multidisciplinaire, particulièrement réputée dans les domaines scientifiques et médicaux. Elle jouit d’une excellente réputation à l’international grâce sa recherche de grande qualité, ses programmes attrayants, sa vie étudiante épanouissante, ses multiples partenariats, ainsi que son personnel brillant et qualifié. L’université Paris-Sud compte neuf établissements d’enseignement dont une Faculté des Sciences, trois IUT et une école d’ingénieur.

 

LA RECHERCHE POUSSÉE À L’EXCELLENCE À L’UNIVERSITÉ PARIS-SUD : UN ATOUT PRÉCIEUX

En 2011, Paris-Sud s’est classée en tête des universités françaises dans le classement de Shanghai. En 40 ans, elle a remporté de nombreux prix et distinctions, dont deux prix Nobel de physique et quatre médailles Fields.

L’université entretient une relation forte avec les plus grands centres de recherche afin de permettre à ses étudiants d’acquérir un savoir de pointe, de disposer de programmes multidisciplinaires et transdisciplinaires, d’une pédagogie innovante qui tire profit des dernières technologies, et une formation orientée sur la carrière à niveaux licence, master et doctorat.

 

COOPÉRATION INTERNATIONALE

Paris-Sud est par tradition une université qui favorise l’ouverture à l’international et les liens avec des universités et centres de recherche du monde entier. Cela peut s’observer au sein de ses laboratoires, équipes de recherche et dans son corps enseignant.

 

MASTER INGÉNIERIE ÉNERGIE NUCLÉAIRE

Le master Ingénierie Nucléaire est une formation sur 2 ans, ouverte à la fois aux étudiants français et internationaux. Créé en 2009 par un consortium de 8 institutions académiques (l’université Paris-Sud, Chimie ParisTech, l’Ecole des Ponts ParisTech, l’Ecole Polytechnique, ENSTA ParisTech, Mines ParisTech, Centrale Supélec, et le CEA/INSTN), avec le soutien actif d’EDF et d’ORANO, le master Ingénierie Nucléaire est une référence nationale et internationale en termes de formation dans le secteur de l’énergie nucléaire. Cinq parcours sont proposés en deuxième année, couvrant l’ensemble des professions de l’ingénierie nucléaire : physique des réacteurs, conception d’installations nucléaires, cycle du combustible, opération, démantèlement et gestion des déchets. Les cours sont tous dispensés en anglais par des professeurs et membres fondateurs, par des chercheurs du CEA et du CNRS, ainsi que par des intervenants parmi nos partenaires industriels tels que l’Andra, ORANO, EDF et ENGIE.

 

LICENCE PROFESSIONNELLE TECHNIQUE PHYSIQUE DES ÉNERGIES (TPE)

Cette licence est destinée aux étudiants désirant se spécialiser dans la production, la consommation et les processus de contrôle de l’énergie. Six matières principales y sont enseignées : production/distribution/stockage de l’électricité, thermique et technologies associées, matériaux, propriétés et applications, fluides : écoulements et transferts d’énergie, énergie nucléaire et radioprotection. Cette formation peut se réaliser en alternance ; les étudiants sont alors tantôt en classe tantôt en entreprise. Les cours sur l’énergie nucléaire sont dispensés par des professionnels d’ORANO, d’EDF, du CEA et de l’IRSN. Ces entreprises recrutent régulièrement des étudiants en alternance. De nombreuses visites de sites sont organisées tout au long de l’année scolaire. Après cette licence, les étudiants peuvent prétendre à des postes de techniciens supérieurs en radiation, prévention des risques, combustible nucléaire et en logistique des installations nucléaires.

Chiffres clés

31 400

 étudiants (5 000 étudiants étrangers)

 

4 300

enseignants chercheurs titulaires

 

6 000

Publications scientifiques chaque années dans des revues avec comité de lecture

 

Plus de  2 600

doctorants