Bac+5 > Diplôme d’ingénieur – 3e année

Parcours : Instrumentation avancée (EPA/IA)

Electronique et physique appliquée

Description de la formation

La majeure « Instrumentation avancée » prépare les étudiants aux domaines liés aux capteurs, à la mesure et au contrôle. C’est une majeure généraliste avec des enseignements de base en instrumentation « électronique » (acquisition et traitement du signal, systèmes temps réels) associés à des enseignements de physique développés autour de la physique nucléaire et de l’optique. Ses étudiants sont souvent appréciés pour leur double compétence optique-électronique ou nucléaire-électronique, ou encore pour leurs compétences liées à l’instrumentation médicale avec techniques nucléaires.
La majeure repose sur une équipe pédagogique formée d’enseignants-chercheurs des laboratoires LPC, GREYC et CIMAP de l’ENSICAEN. Cette proximité permet d’accéder et d’interagir avec ces trois Laboratoires de recherche, de contacter les laboratoires étrangers partenaires, etc. Grâce aux relations relativement fortes qu’entretient la majeure avec ses partenaires, (EDF, Siemens, General Electric Healthcare, NATIONAL INSTRUMENTS, SCHLUMBERGER …), les élèves bénéficient également de conférences, de projets d’études, et des contrats d’embauche.
En troisième année, les élèves pourront choisir de se spécialiser en instrumentation biomédicale.

Les compétences visées

  • Maitriser la conception et la réalisation de produits, solutions ou techniques innovantes
  • Pouvoir conduire des projets personnels et professionnels, de recherche et développement (R&D)
  • Savoir analyser et prendre des décisions stratégiques
  • Être en mesure de concevoir et exploiter des installations nucléaires
  • Maîtriser la conception d’une chaîne d’instrumentation (de la physique du capteur ou du détecteur au traitement du signal et à la transmission sur réseaux de communication)

Les métiers

  • Ingénieur R&D (instrumentation nucléaire pour l’énergie)
  • Ingénieur dans l’industrie électronique
  • Ingénieur dans le développement de systèmes optiques
  • Ingénieur dans les applications de défense
  • Ingénieur pour applications médicales et biomédicales

Les infrastructures de formation

Plus de 400m² de salles de travaux pratiques et projets dédiées à l’instrumentation nucléaire-interaction rayonnement matière, détection (gaz, scintillateur, semi-conducteur), aux mesures nucléaires, aux simulations MCNP, à la tomographie X, à la radioprotection et la dosimétrie.

ECTS par discipline

  Volume horaire ECTS
Stage ou mission en alternance 5 à 6 mois 30
Techniques nucléaires pour le médical 60 5
Instrumentation & mesure, contrôle-commande, accélérateurs 59 5
Radiochimie, analyse des radioéléments 40 3
Anglais & langues étrangères 35 3
Radioprotection (principe, règlementation, mise en œuvre) 28 2
Détails des disciplines sur:

Témoignages

« Grâce à des projets réalisés pendant mon cursus, et tout particulièrement le projet industriel en partenariat avec le laboratoire Cycéron, j’ai décroché un stage de fin d’étude chez GE Healthcare en tant qu’ingénieur d’application pour la modalité scanner (CT). J’y occupe désormais le poste d’ingénieur système en mammographie en CDI »

Tiphaine Rochefrette, Ingénieur Système en Mammographie chez GE Healthcare

ENSICAEN
49.2124236
-0.3714464