L’I2EN à la 62e Conférence Générale de l’AIEA

Après un premier succès lors de la Conférence AIEA sur le Développement des Ressources Humaines en mai dernier, l’I2EN et ses Partenaires ont renouvelé l’expérience du side event sur la formation nucléaire française lors de la 62e session annuelle ordinaire de la Conférence générale de l’AIEA à Vienne (17-21 septembre 2018).

Plus de 60 participants de nombreux états membres de l’Agence Internationale de l’Energie Atomique (AIEA) ont assisté au side event « The French Touch to Nuclear Human Capacity Building » dont l’objectif était de présenter un panorama des capacités de formation française sur l’ensemble des phases de développement d’un programme nucléaire, du pré-projet au démantèlement. Introduit par le Gouverneur pour la France auprès de l’AIEA, Mme Anne Lazar-Sury, ce side event a permis de rappeler aux participants le rôle de l’I2EN en tant que point de contact unique des pays nouveaux entrants ou souhaitant étendre leur parc pour leurs besoins en formation et développement RH avant de laisser la place aux experts de chaque domaine : EDF pour l’exploitant, l’IRSN et l’ENSTTI pour les questions de sûreté, Framatome pour l’ingénierie réacteur, etc.

 

 

Cette 62e session de la Conférence générale a également été l’occasion pour l’I2EN de faire des points d’avancement avec l’ensemble de ses pays cibles pour l’accompagnement des projets de la filière française à l’export.

Outre ce side event, la France avait également organisé deux autres side events, l’un sur la transition numérique dans le nucléaire « Nuclear Digital Transformation: examples from the French Nuclear Industry », l’autre sur la réorganisation de la filière intitulé « Actors of the French Nuclear Scene: a New Landscape ».