Avec la Pologne pour l’enseignement & la recherche

Une nouvelle série de stages est organisée en France en 2012 pour les enseignants-chercheurs des universités polonaises, dans le cadre du programme « Train the trainers / Pologne ». Treize enseignants-chercheurs polonais ont déjà été accueillis par des entreprises et des laboratoires français pendant 12 semaines fin 2011 : au CEA à Saclay, Cadarache et Marcoule, à AREVA à La Défense, à EDF à Lyon, à l’Andra à Chatenay-Malabry et au CNRS à Orsay. « Il s’agit pour eux, non seulement de renforcer leur connaissance du nucléaire mais aussi d’identifier des opportunités de collaboration avec leurs homologues français tant pour l’enseignement que pour les pratiques professionnelles (industrie et R&D) », souligne Marie-Françoise Debreuille, Directrice de l’I2EN. Pour les accueillir, l’I2EN a sollicité les organismes de recherche et les entreprises et identifié avec eux les sujets d’étude les plus pertinents. L’institut intervient dans le cadre d’un contrat signé entre l’Agence France Nucléaire International (Afni) et le Département de l’énergie nucléaire du Ministère de l’économie de Pologne. Cet accueil marque la phase 3 d’une collaboration entre la France et la Pologne, qui prépare son programme nucléaire industriel. Le programme s’appelle « Train-the-trainers / Poland ».

Au cours de la première phase, en 2009, une vingtaine de scientifiques polonais ont participé à un « tour de France » du nucléaire français, visitant pendant 6 semaines nos sites industriels et nos laboratoires les plus significatifs. Des spécialistes de la formation, de la recherche et de l’industrie -de la mine à la gestion des déchets, de la conception au démantèlement des installations- ont échangé avec eux sur les questions techniques ainsi que sur les questions de relations avec les citoyens, le public et les riverains des installations. Au cours de la deuxième phase, fin 2010, les scientifiques polonais ont bénéficié d’une formation intense de 12 semaines, à l’Institut des sciences et techniques nucléaire, à Saclay. Les aspects les plus fondamentaux de la science nucléaire ont été abordés, ainsi que la radioprotection, la sécurité et la sûreté, l’exploitation et la gestion des déchets. Les stagiaires ont eu accès à des simulateurs de conduite de centrale. Sur le dernier trimestre 2011, les enseignants-chercheurs polonais ont été accueillis au CEA à Saclay, Cadarache et Marcoule, à Areva à La Défense, à EDF à Lyon, à l’Andra à Chatenay-Malabry et au CNRS à Orsay.

Phase 1 : 6 semaines de visites de sites industriels et laboratoires
Phase 2 : 12 semaines de formation intensive
Phase 3 : 12 semaines de stage